C’est une première pour la ville des lumières depuis que les casinos étaient interdits en 1920. Le Groupe Tranchant, le quatrième plus grand casino de la France, a obtenu le droit d’exploiter dans la capitale. Ceci entre dans le cadre d’une loi qui est entrée en vigueur à partir du 1er janvier de cette année. À savoir que cette loi porte sur la création d’établissements de jeux pour remplacer les anciens cercles de jeux. Même si Tranchant a obtenu un feu vert de la part des pouvoirs publics, il est à savoir qu’il s’agit encore d’une expérimentation qui durera trois ans. Un bilan en rapport avec cette expérimentation doit être tiré huit mois avant ce délai. 

logo groupe tranchant

Tranchant a été le premier groupe de casinos à avoir déposé son dossier auprès du ministère de l’Intérieur. L’approbation a été donnée par la commission consultative des jeux. 

Le club de jeux du groupe Tranchant ouvrira en printemps, même si la date exacte n’est pas encore connue. Il s’installera dans le huitième arrondissement, rue Marbeuf. La société voit grand dans son projet si on ne parle que de la surface à exploiter de 2200 m². L’investissement prévu, y compris le fonds de commerce, se monte à une valeur entre 6 à 7 millions d’Euros. 

Des jeux encore limités

Beaucoup de travail reste encore à faire comme le recrutement et la formation du personnel (environ 160 personnes qui doivent être agréées avant d’opérer), ainsi que l’aménagement des lieux. Le groupe prévoit même d’y installer, outre les salles de jeux, un restaurant.

L’offre de jeux prévue est encore limitée, mais on sait qu’au moins une trentaine de tables de jeux sera présente sur les lieux. Par ailleurs, le club attend les agréments du ministère de l’Intérieur pour les jeux comme le punto banco et plusieurs variantes de poker. Malheureusement, les machines à sous, la roulette et les tables électroniques, non autorisées par les pouvoirs publics, ne figureront pas parmi les jeux offerts. 

D’autres candidats en lice

D’autres groupes ont aussi déposé leurs dossiers dans le cadre de cette expérimentation. On peut citer Barrière qui prévoit d’ouvrir son club à l’ancienne adresse d’Aviation Club de France, un ancien cercle de jeux. Il y a aussi Partouche, Raineau et un autre candidat étranger, qui est probablement le groupe Ardent de la Belgique. La commission qui doit examiner les dossiers se réunira en avril 2018.