Alors qu’il figure parmi les titres les plus attendus de cette fin d’année, Star Wars Battlefront 2 vient de faire l’objet de critiques acerbes ces derniers jours. Même des politiciens américains se positionnent contre la pratique de l’éditeur qu’ils qualifient de « piège » pour les mineurs et de casino en ligne détournés. 

Le verdict est sans appel. Chris Lee, un membre démocrate de la chambre des représentants élu à Hawaï, a récemment dénoncé le comportement qu’il juge « de prédateur » de l’éditeur de jeux vidéo Electronic Games. Il s’agit donc d’un coup dur pour la société américaine qui attend le lancement de son titre très attendu, Star Wars Battlefront 2, dans les semaines à venir. En fait, ce que le politicien américain pointe du doigt dans cette affaire, c’est l’existence de micro-transactions qu’engendrent les loot boxes. Pour information, les loot boxes sont comme une sorte de « boîte de trésors » offrant différents avantages d’une valeur plus ou moins importante aux joueurs. Le problème est qu’il faut mettre débourser une certaine somme pour pouvoir débloquer ces loot boxes sans pour autant être sûr de décrocher de vraiment utile pour avancer dans le jeu. En Belgique, une enquête est déjà en cours pour essayer de déterminer si c’est bien un jeu d’argent ou non. La combinaison entre micro-transactions et la prédominance de la chance laissent en effet penser que c’est bien le cas.

Stars War Battle front 2 

Pour en revenir à la déclaration de Chris Lee donc, le problème est que les personnages de ce jeu vidéo sont très appréciés des enfants et des adolescents. Le risque de les voir dépenser de l’argent en jouant à ce titre est donc énorme. Les estimations réalisées indiquent qu’il faut débourser plus de 2.000 dollars pour obtenir toutes les loot boxes. Et si l’on n’a pas l’intention de payer un seul centime, alors il faut compter dans les 4.000 pour terminer toutes les étapes du jeu. Pour l’élu hawaïen, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un jeu de « casino en ligne aux couleurs de Star Wars », « un piège pour inciter les enfants à dépenser de l’argent ». Son objectif est donc d’interdire toute forme de jeux de hasard et de jeux d’argent en ligne aux individus mineurs, moins de 21 ans. Selon toujours Chris Lee, il préparerait même avec d’autres élus du congrès une loi interdisant ce type de jeu aux mineurs ainsi que certains mécanismes qu’implique l’ajout des loot boxes dans les jeux. 

En réaction aux vagues de protestation, la firme EA a temporairement suspendu les loot boxes du jeu Star Wars Battlefront 2 en attendant certainement que la tension baisse d’un cran. Pourtant, interrogé sur la possibilité de suppression des micro-transactions dans le jeu, Blake Jorgensen, le Directeur financier de la société a affirmé au cours de la conférence Credit Suisse 21st Annual Technology que celle-ci n’a pas du tout l’intention d’abandonner le concept de micro-transactions en arguant que de nombreux joueurs sont satisfaits du système en raison des nombreuses possibilités qu’il offre en termes de contenu.