Richard Marcus est l’un des précurseurs de la tricherie à la roulette. Cela lui a permis de gagner près de 5 millions de dollars dans les salles de jeux pendant un quart de siècle. Il a d’ailleurs eu sa propre technique, « The Savannah », qui était infaillible à en juger par les résultats. Les casinos ne trouvaient pas cela très orthodoxe et c’est même la raison pour laquelle il a été banni des casinos. Il a commencé comme croupier dans les casinos de Las Vegas avant de devenir une légende de la tricherie.

Richard Marcus gagne subtilement comme il est entré dans le jeu

Nul besoin de chercher ailleurs pour comprendre comment il a réussi à briller dans le jeu. Richard Marcus était un excellent joueur, car il était derrière la table avant de passer devant. C’est Classon, un grand joueur de son époque, qui lui a trouvé un poste de croupier. Richard Marcus a appris beaucoup de choses sur la probabilité aux tables de blackjack et de baccara. Sous les ailes de Classon qui lui a enseigné plusieurs techniques de triche, il a pris son envol et est devenu un tricheur professionnel. Il a eu beaucoup de méthodes de tricherie au blackjack, au poker et aussi au craps. Celle à la roulette est devenue tellement célèbre qu’actuellement, il n’est plus difficile pour les croupiers de la reconnaître quand un joueur s’en sert.

La méthode « Savannah » de Richard Marcus

Tout le monde se demande pourquoi il a nommé sa technique Savannah ? En fait, c’était le nom d’une strip-teaseuse qui l’a inspiré l’idée de la tricherie. Celle-ci consiste à miser trois jetons de 5 $ pour un pari de quitte ou double et de remplacer les jetons en cas de gain. C’est très pratique, car le croupier n’y accorde pas beaucoup d’importance et ne remarque pas la vraie somme misée par le joueur. Si ce dernier n’en sort pas vainqueur, il n’aura perdu que 15 $. Dans le cas contraire, il fait semblant de réagir de façon démesurée en adoptant un comportement jovial excessif. Pendant ce temps, il remplace subtilement les jetons de dessous par d’autres d’une valeur de 500 $, voire 5 000. À vous de faire le calcul, c’est très rentable parce que, même si on perd 15 $ à chaque mise, il faut juste un seul gain pour compenser les pertes et faire des bénéfices.

Rappelez-vous que tricher n’est pas légal, vous encourez une peine de prison si vous vous faites prendre. Alors n’appliquez pas ces techniques de triche à la roulette dans un casino rès de chez vous