Attention, Les informations présentes sur site-casino.net ne sont pas déstinés aux résidents français.

Le peuple suisse a exprimé son consentement pour la nouvelle loi concernant les jeux d’argent en Suisse. 72,9 % des électeurs ont voté pour son adoption et celle-ci entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2019. Cette loi a pour but d’autoriser les petits tournois de poker organisés hors des casinos, mais on devra encore patienter jusqu’à l’été 2019 pour pouvoir participer à des jeux d’argent sur des casinos en ligne Suisses.

En faveur des casinos en ligne

La requête du Parti Pirate auprès du Tribunal fédéral à l’encontre des autorités n’a pas obtenu gain de cause. Ces dernières peuvent donc intervenir dans la campagne en ce qui concerne les casinos et les jeux d’argent. Il est possible pour les opérateurs de jeux suisses d’offrir les services d’une plateforme en ligne s’ils font une demande d’élargissement de leur exploitation.

Les mesures à prendre pour assurer la régulation des jeux en ligne ne seront pas effectives avant le 1er juillet 2019. On ne devra donc pas espérer pouvoir s’inscrire sur des casinos virtuels suisses avant le premier semestre de 2019. Particulièrement pour le poker en ligne, les casinos terrestres peuvent collaborer avec un fournisseur de jeux en respectant quelques conditions d’exploitation.

Seulement des parties de poker en privé

Les petits tournois de poker en famille ou entre amis sont autorisés du moment qu’il n’y a pas beaucoup de joueurs. La mise de départ ne doit pas dépasser les 200 CHF par personne et la somme totale d’argent en jeu ne doit pas excéder 20 000 CHF. Par ailleurs, il est formellement interdit d’organiser plus de 4 tournois par jour au même endroit. De même, chaque parieur ne devra pas miser au-delà de 300 CHF au cours de chacun des tournois auxquels il décidera de participer.

Il faut rappeler que les parties de poker offertes par les casinos professionnels ne rentrent pas dans le cadre de tournois de poker privés. En ce sens, il a été convenu que la limite maximale de pari pour les loteries et les tombolas se situe entre 25 000 et 50 000 CHF tandis qu’elle est de 400 000 à 500 000 CHF pour les jeux dont le but est de subventionner des activités régionales et communautaires.