Les différentes mises et leurs gains en cas de paris réussi

Jeu hautement courtisé dans les casinos, la roulette se décline sous plusieurs variantes. En plus, il est carrément possible de faire plusieurs types de paris quelle que soit la déclinaison choisie. Bien qu’il y a une petite différence entre la version française, anglaise, européenne ou américaine, le fonctionnement des paris sont quasi-similaires. En général, les mises possibles sont classées en deux catégories : les paris intérieurs et les paris extérieurs. Voyons cela en détail.

le tapis du jeu de la roulette

Les paris intérieurs

Les probabilités de gagner aux paris intérieurs sont faibles. Cependant, ils offrent la possibilité d’encaisser un gain élevé si vous avez misé sur le bon cheval. La mise est effectuée sur la grille des numéros de la table. Cela peut être un :

  • pari plein : le joueur mise sur un seul numéro. Le gain est de 35 : 1.
  • pari cheval : une mise sur deux numéros. Le pari paie 17 contre 1.triple : pari sur trois numéros consécutifs (exemple 22-23-24). Il faudrait que la bille s’arrête dans l’une des cases pour que le joueur gagne à 11 contre 1.
  • carré : la mise est placée à l’intersection d’un carré de 4 numéros. Les gains sont 8 : 1
  • sixain : le joueur pari sur le croisement de deux lignes horizontales de 3 numéros (ce qui fait au total 6 numéros). Il faudrait espérer que l’un des numéros sort pour gagner. La mise initiale sera fois 5.
  • transversal : le pari est fait sur la ligne extérieure, une rangée horizontale alignant 3 numéros. Ici, le joueur gagne 11 fois sa mise.
  • quatre premiers (on parlera de cinq premiers pour la roulette américaine.) : la mise est effectuée au croisement de la première ligne horizontale et de la première ligne verticale. Si un numéro sort, le joueur gagne à 8 contre 1.

 

 

Les paris extérieurs

Les paris extérieurs ne se font pas sur la grille de numéros, mais sur les groupes de chiffres, les numéros de poches (pair ou impair) ou les couleurs (rouge ou noire). Leurs atouts ? Les chances de gagner sont plus grandes. Toutefois, les gains sont moins importants. Ce type de pari vous permet de miser sur :
les chances simples :

  • Rouge/Noir : le joueur parie soit sur une case noire ou rouge.
  • Manque/Passe : le manque concerne la première partie de la roulette (1 à 18) et le passe la seconde partie. (19 à 36).
  • Impair/pair : il faudrait deviner le chiffre qui va apparaître, pair ou impair. Ces trois mises paient 1 contre 1. Si le 0 sort, les mises sont perdantes
  • les douzaines : la mise est effectuée sur 12 numéros : 12P (de 1 à 12), 12 M (de 13 à 24) ou 12D (de 25 à 36). Les gains sont de 2 contre 1. Si le 0 sort, les mises sont perdues
  • la douzaine à cheval : la mise sera placée à l’intersection de 2 douzaines. Il faudrait donc jouer sur 24 numéros. Le gain est une demi-fois la mise
  • les colonnes : le joueur mise au bas d’une des trois colonnes verticales de la grille avec 12 numéros. Ce type de pari paie à 2 contre 1.
  • la colonne à cheval : le pari sera lancé sur l’intersection de 2 colonnes verticales, soit de 24 numéros. Il paie une demi-fois la mise.

 

Les montants de mises minimums et maximums sont affichés sur la table de roulette au cas où vous prévoyez d’utiliser des stratégies de jeu comme les martingales. Souvent, les bornes de mises sont fixées entre 2 à 10 €, mais cela varie selon les casinos. Certains d’entre eux proposent des plafonds plus élevés.

  • articles connexes :

Jouer au jeu de la roulette
Les règles de la roulette
Bien commencer à la roulette
La roulette dans l’histoire
La stratégie à la roulette
Bien gérer son capital à la roulette
Tricher à la roulette
Jouer sans téléchargement
Les joueurs selon leur profil à la roulette
La roulette américaine
La roulette mexicaine
Jouer gratuitement à la roulette